Siamak_sabet_badabsort

Du Gilan au Mazandéran : sur la route des délices d’Iran

Le Gilan ou Guilan et le Mazandéran sont deux provinces iraniennes qui longent la mer Caspienne, frontière naturelle du Nord de l’Iran. Elles se distinguent du reste du pays par leur climat, environnement, faune et flore particuliers. En effet, contrairement au reste du pays, le climat est doux l’été et pluvieux le reste du temps, ce qui permet d’obtenir une nature verdoyante.

Les paysages sont en effet magnifiques, vous pouvez y trouver des rizières et des forêts vertes à perte de vue !

Commençons par vous faire visiter la province de Mazandéran !

Mazandéran est une province historique du nord de l’Iran, elle vous offre une diversité géographique et une richesse culturelle. En effet, vous pourrez parcourir des plaines côtières, vallées, monts, prairies ou forêts tropicales.

Voici 3 lieux à visiter dans cette région :

Les vallées de l’Alborz

vallée de l'Alborz

Le site naturel de Badab-e Surt

Badab-e_Surt
Credit : Reza Samaee

La ville de Ramsar

Palais_ramsar
Credit : Fabien Khan

Après avoir parcouru la région de Mazandéran, faîtes escale dans la province de Gilan ! 

Cette province est située au Nord-Ouest de l’Iran, sur la route commerciale de Téhéran à Bakou. 

Gilan regorge d’activités touristiques. 

Voici 3 lieux à absolument visiter :

Le village de montagne Masouleh

masouleh
Credit : Michael Wong

Le château de Rud Khan

Château de Rud Khan
Credit ; Alireza javaheri

Le lac Saqalaksar

Saqalaksar-Lac-Rasht
Credit : Armin Panah

Visiter Mazandéran et Gilan implique aussi de voyager gustativement !

A l’instar des paysages de la région, la cuisine de Mazandéran et de Gilan est assez diversifiée. Elle propose une très grande variété de fruits, de légumes et de fruits secs, ainsi une cuisine adaptée aux végétariens !

 

Les cultures de riz sont cultivées dans cette partie de l’Iran et notamment vers la chaîne de montagne d’Alborz. En effet, la variété de riz présente dans ces régions est cultivée depuis le IV ème siècle et est considérée comme la meilleure variété de riz.

Le caviar persan est également très répandu dans ces régions iraniennes où il est couramment incorporé dans des plats et notamment avec des plats aux oeufs.

 

Les régions du Gilan et du Mazandéran exportent ainsi des produits agricoles vers les autres régions de l’Iran comme le riz, agrumes, coton, thé, tabac ou bien encore de la soie. 

Ces deux provinces sont parfois appelées «  les provinces fertiles de la Caspienne ».  

 

En effet, les habitants proches des côtes intégreront davantage du poisson dans leur plat accompagné de riz et de légumes. Vous pourrez retrouver notamment de l’esturgeon cuisiné sous forme de kebab ou bien fumé L’aquaculture représente en effet, un énorme atout économique pour cette région.

Tandis que les habitants proches des montagnes consomment des herbes sauvages locales assez méconnues. Parmi ces herbes, vous trouverez du zolang, anarijeh, ouji, du sersem ou bien de l’ortie. Les herbes sont très consommées dans cette partie du pays car elles seraient également utilisées à des fins thérapeutiques.

torshi-tareh
Credit : Sima Enaami

Voici une liste de plats que l’on trouve principalement dans les provinces de Mazandéran et du Gilan :

  • Le fesenjoun est un ragoût de viande (canard, poulet ou agneau selon vos préférences) cuisiné avec une pâte de noix et de jus de grenade.
  • Aghouze-Messeama
  • Dewpetti
  • Ispina-Saek
  • Khali Aush (Keahi-Esh, soupe / ragoût)
  • Naz Khatun 
  • Ispinej-Mearji
  • Keahi-Heali
  • le ragoût de poisson, ou Ghalieh mahi
  • Ghalieh maygou, ragoût de crevettes 
  • Baghali ghatogh, ragoût de haricots. Ce plat peut être trouvé dans toutes les régions du nord de l’Iran, mais il est associé aux provinces de Mazandéran et de Gilan.
  • Kateh – Le kateh est un plat simple à réaliser puisqu’il n’est composé que de riz iranien mijoté dans de l’eau, avec du beurre et sel. Les Iraniens cuisent le riz jusqu’à ce que l’eau soit complètement absorbé. Ce plat peut être servi au petit déjeuner avec du lait et confiture ou bien accompagné de fromage et ail. Mais dans les autres parties de l’Iran, le kateh est servi généralement comme remède en cas de grippe et pour ceux qui souffrent d’ulcère !
  • Keshmesh polo, riz cuisiné avec des raisins secs – trouvé dans tout l’Iran maintenant, mais originaire du nord de l’Iran.
  • Kuku eshpel, un plat d’œufs de kuku réalisé à partir d’ œufs de poisson ou de caviar.
  • Sirabij, plat avec des feuilles d’ail hachées incorporée dans des oeufs brouillés, que vous pouvez aisément  trouver dans les provinces de Mazandéran et de Gilan
  • Sir Anar (se traduit littéralement par «grenade à l’ail») – un ragoût ou une sauce à base de grenade et d’ail
épine vinette dans une recette iranienne

Vous pouvez également trouver des desserts et bonbons typiques de ces régions comme Aghouzenoon, Peshtizik, Pisgendela, Nesseri, Kunak, Tunsernun, Sucre rouge (Serkh seker).

Vous pouvez également profiter des vins traditionnels Mazanderani et Gilani élaborés à partir de raisins sauvages locaux !

 

Quelque soit la région en Iran, les Iraniens accompagnent généralement ces plats avec du pain, des herbes fraîches, du fromage, et crudité, ou bien avec du vinaigre perse. Au nord de l’Iran, en revanche, on préférera le riz au pain. Le thé est servi également tout au long de la journée et particulièrement après chaque repas. A noter que 95% du thé iranien est cultivé dans cette région ! Cependant, les méthodes de préparation et de dégustation du thé diffèrent selon les régions et personnes.

 

En visitant les régions du Gilan et Mazandéran, vous pouvez ainsi profiter de paysages divers et variés et de monuments historiques impressionnants. Le climat atypique dans ces régions a eu une influence sur la culture de produits agricoles. De même, l’environnement et situation géographique ont également favorisé l’aquaculture. 

 

En traversant ainsi ces provinces, vous découvrez des mets typiques de ces régions. Elles possèdent en effet leur propre styles et traditions culinaires. 

Vous pouvez continuer à voyager à travers L’ Arbre Persan

et ses différents produits ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page